Cueillette et cuisine sauvage, architecture de montagne, autonomie énergétique…. Les stages reprennent dès la fin du confinement !!

Tous les matins ces jours-ci on se le dit, on se le répète « On a fait le bon choix ! » le choix de la liberté, bien en prise avec notre vie. Grange foraine, c’est la vie en dehors du village, juste en périphérie. Pas une vie repliée sur elle même, mais une vie bien ancrée … Lire la suite Cueillette et cuisine sauvage, architecture de montagne, autonomie énergétique…. Les stages reprennent dès la fin du confinement !!

Stages de cueillette et cuisine sauvage : date supplémentaire

Le stage de juillet s’affiche complet, je rajoute donc une date supplémentaire début août pour permettre à plus de personnes de participer à la cueillette et la cuisine sauvage pendant les vacances d’été.  Voici donc le calendrier de toutes les dates à venir : le dimanche 21 juillet 2019, de 9h30-16h COMPLET le dimanche 4 … Lire la suite Stages de cueillette et cuisine sauvage : date supplémentaire

Stages 2019 : cueillette et cuisine sauvage

Comme chaque année, le Hourc propose une série de cinq dimanches autour de la cueillette et la cuisine sauvage.   Ces rencontres vont nous permettre d’apprendre à reconnaitre, à connaitre les propriétés et à cuisiner les plantes sauvages tout au long de la belle saison.  Chaque stage traitera de plantes et de recettes différentes, n’hésitez pas … Lire la suite Stages 2019 : cueillette et cuisine sauvage

Cueillette et cuisine sauvage : dernier stage de la belle saison!

Toute au long de l’année nous avons découvert et dégusté les plantes de saison, en apprenant à les reconnaitre et à connaitre leurs vertus, et en expérimentant des recettes qui savent les mettre en valeur! Il reste encore quelques places pour le dernier stage de cueillette et cuisine sauvage de cette année, qui aura lieu … Lire la suite Cueillette et cuisine sauvage : dernier stage de la belle saison!

les faines

Les faines sont les fruits du hêtre, petites gourmandises livrées en masse à l’automne, empaquetées soigneusement dans une peau fine et duveteuse, puis dans une carapace luisante à trois volets, et pour finir dans une bogue à longs poils. Leur goût irrésistible, entre cacahuète et noisette, se révèle à merveille quand on les fait griller … Lire la suite les faines

le sureau

Bien qu’on puisse aussi cuisiner avec les baies du sureau, ce sont ses fleurs au parfum envoûtant qui sont d’un intérêt culinaire majeur.  Mais pas seulement culinaire, puisqu’elles sont aussi sudorifiques et fébrifuges, capable de couper court à l’arrivée d’un rhume si on s’y prend à temps…

le trèfle alpin

Le trèfle alpin, mieux connu sous le nom de réglisse de montagne, pousse en altitude dans les hauts pâturages.  C’est sa racine qui concentre le goût à la fois aérien et terreux de la réglisse, et les randonneurs en mettent volontiers dans leurs gourdes.  L’eau est peut-être ce qui sait le mieux mettre en valeur … Lire la suite le trèfle alpin

l’épicéa

Comme tous les résineux comestibles, l’épicéa est bénéfique au système respiratoire, il nettoie les bronches et adoucit les maux de gorge. On peut manger les jeunes pousses crues, elles ont un puissant goût d’agrumes qui ouvre l’imagination culinaire aussi bien en sucré qu’en salé.  On peut aussi faire infuser ses aiguilles en tisane, et cela … Lire la suite l’épicéa

le pissenlit

Pour éviter que les enfants ne mangent des plantes toxiques, le goût pour l’amertume vient tardivement, la Nature fait bien les choses!  Mais c’est bien dommage de ne pas accueillir le saveur de l’amer à l’âge adulte, qui indique souvent les plantes dépuratives, à condition de faire la différence entre le comestible et le toxique!  … Lire la suite le pissenlit

l’achillée millefeuille

L’achillée est cicatrisante, antihémorragique, antispasmodique, fortifiante, et décongestive.  Elle agit positivement sur la circulation sanguine et le système digestif.  Elle peut être prise en interne ou utiliser en externe sous forme de cataplasme. L’achillée est une plante très commune et facile à reconnaître par ses feuilles plumes et ses fleurs en ombelles blanches serrées. Elle … Lire la suite l’achillée millefeuille

la consoude

La consoude est un puissant minéralisant et cicatrisant, qu’elle soit utilisée en externe sous forme d’onguent ou de compresses faits à partir de sa racine, ou en interne en mangeant ses feuilles. Cependant, elle contient de faibles doses d’alcaloïdes, il ne faut donc pas en abuser en interne, et il est conseillé de cueillir les … Lire la suite la consoude

le rumex

Le rumex alpin est une plante maudite par les éleveurs à cause de son comportement de mauvaise herbe qui déséquilibre le foin.  Comme toutes les oseilles, il contient de l’acide oxalique, donc il ne faut pas en manger des kilos d’un coup, mais les feuilles sont douces et les tiges légèrement acidulées, ce qui fait … Lire la suite le rumex