le pissenlit

pissenlit

Pour éviter que les enfants ne mangent des plantes toxiques, le goût pour l’amertume vient tardivement, la Nature fait bien les choses!  Mais c’est bien dommage de ne pas accueillir le saveur de l’amer à l’âge adulte, qui indique souvent les plantes dépuratives, à condition de faire la différence entre le comestible et le toxique!  Le pissenlit fait partie des plantes qui peuvent nous réconcilier avec l’amertume : ses feuilles sont plus ou moins amères selon qu’elles sont plus vertes ou plus blanches (comme la scarole, les endives…), on peut donc s’initier doucement en dosant par couleur.

Le pissenlit s’associe bien au piment, à la moutarde, à l’ail, au vinaigre, goûts forts qui vont stimuler les papilles et sortir les parfums contenus dans l’amertume des feuilles.  Il dynamise le système digestif et provoquent la sécrétion de bile, la décongestion du foie et le drainage.  Et bien sur, comme son nom l’indique, le pissenlit et un très bon diurétique!

J’utilise les jeunes feuilles en salade, ou sautées avec d’autres légumes, ainsi que les fleurs, avec lesquels il est possible de faire des boissons fermentées.

Enregistrer


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s