le sureau

sureau

Bien qu’on puisse aussi cuisiner avec les baies du sureau, ce sont ses fleurs au parfum envoûtant qui sont d’un intérêt culinaire majeur.  Mais pas seulement culinaire, puisqu’elles sont aussi sudorifiques et fébrifuges, capable de couper court à l’arrivée d’un rhume si on s’y prend à temps…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s