gâteau aux pommes caramélisées aux fleurs de sureau

gateau pommes sureau

Ce gâteau à la vapeur termine sa cuisson retourné sur un lit de pommes caramélisées au beurre et aux fleurs de sureau.  Moelleux et parfumé, il met l’eau à la bouche quand sonnent les quatre heures !

Mettez un couscoussier à chauffer avec de l’eau dans la partie basse.  Gardez la partie haute de côté et tapissez-la d’une double couche de papier cuisson, en laissant dépasser les bords du papier.

Dans un bol, mélangez deux bonnes tasses de farine avec une petite cuillère de bicarbonate de soude.  Faites un puits au milieu dans lequel vous rajoutez deux jaunes d’œuf (en mettant les deux blancs d’œuf à part dans un deuxième bol), un bon filet d’huile de tournesol, les fleurs d’une corymbe de sureau (en enlevant un maximum de tige pour ne garder que les fleurs), et un pot de gelée de pommes.  Mélangez avec une fourchette en commençant au milieu et en ramenant petit à petit la farine des bords.  Rajoutez un peu de lait tout en continuant à mélanger, jusqu’à faire une pâte épaisse mais qui coule.

Battez les blancs d’œuf en neige ferme avec une pincée de sel et incorporez-les délicatement dans la pâte.  Versez la pâte dans la partie haute du couscoussier et posez-la ensuite sur la partie basse quand l’eau est en ébullition.  Couvrez en coinçant les bords du papier cuisson avec le couvercle pour qu’ils ne s’affaissent pas sur le gâteau.

Épluchez et coupez en grosses tranches trois ou quatre pommes.  Faites-les revenir dans une poêle avec pas mal de beurre et trois corymbes de sureau entiers.  Dès que les pommes commencent à dorer, éteignez le feu et attendez que le gâteau soit presque cuit : en enfonçant un couteau dans la pâte il doit rester un demi-centimètre de pâte non-cuite sur la surface du gâteau.  Rallumez les pommes et enlevez les corymbes de sureau de la poêle.  Enlevez le gâteau du couscoussier en vous aidant des bords de papier cuisson qui servent de « poignées » et renversez-le sur les pommes : la pâte crue finira de cuire tout en engloutissant partiellement les pommes.  Laissez cuire quelques minutes, puis poser une assiette à l’envers sur le gâteau.  Retournez le tout sur l’assiette et retirez la poêle.

Il vaut mieux laisser le gâteau cinq-dix minutes avant de le couper, le temps que la vapeur emporte un peu d’humidité, mais rares sont ceux qui ont tant de retenue !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s