malfatti à l’ail d’ours

malfatti ail d'ours

Une variante légère et fondante des gnocchi à la pomme de terre, les malfatti sont faciles et rapides à réaliser.  Accompagnés d’une purée d’ail d’ours à l’huile d’olive (que l’on peut préparer à la bonne saison et garder plusieurs mois en bocal) c’est un repas délicieux fait en un clin d’œil !

Faites cuire dans de l’eau bouillante salée deux ou trois grosses pommes de terre épluchés et coupées en morceaux.  Quand elles sont cuites, égouttez-les, rajoutez un peu de beurre et un peu de sel, et écrasez le tout pour en faire une purée.  Rajoutez petit à petit de la farine en l’incorporant dans la purée, jusqu’à ce que la purée « tienne », c’est-à-dire qu’elle forme une boule qui ne se défait pas.  Attention, le but n’est pas d’en faire une pâte élastique, la pâte à malfatti est à mi-chemin entre la purée et la pâte à pâtes, elle reste granuleuse.  Laissez reposer cette pâte au moins un quart d’heure.

Portez à ébullition une grande casserole d’eau salée avec un filet d’huile d’olive.  Plongez-y des cuillerées de la pâte à malfatti.  Quand les malfatti remontent à la surface de l’eau, ils sont cuits.  Servez aussitôt avec de la purée d’ail d’ours (plusieurs grosses poignées de feuilles d’ail d’ours mixées avec de l’huile d’olive et un peu de sel), ainsi que du parmesan et du poivre.

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s