Décaissage intérieur

bachétranlacq La grange est mise hors d’eau pour l’hiver 2011. Çe n’est pas beau mais c’est efficace. Nous pouvons donc nous concentrer sur l’intérieur.

Décaissage, c’est un terme quelque peu tabou lorsqu’il s’agit de restauration; à manier avec précaution et c’est compréhensible car il évoque une série d’erreurs classique : chape cimenté, film étancheifiant etc… exactement ce qu’il faut éviter si l’on tient à sa grange. Il est évident qu’il est impossible d’utiliser ces granges et les rendre habitables avec moins de 170cm sous poutres. Les gens étaient certes plus petits  il y a un siècle ou deux mais ça ne fait pas tout, les années aidant, les couches successives de déjections animales s’accumulant lorsque les granges n’étaient plus régulièrement entretenues, il n’est pas rares de voir des hauteurs sous poutres extrêmement réduites. L’usage qui était fait de ces granges n’est pas celui que nous en faisons aujourd’hui, on peut donc améliorer le bâtit le faire évoluer mais sans pour autant le détériorer visuellement -ne pas surélever la charpente et le toit par exemple- ni mettre en danger sa structure.

Cette opération de « décaissage » peut être faite mais avec bon sens et les premières règles à respecter sont  la préservation et la consolidation des fondations puis la pose d’un nouveau sol perméable et respirant. Les techniques de chape en ciment étanche, les films polyéthylène sont adaptés aux constructions modernes mais sont à bannir dans ce type de construction en pierre et chaux. Etanchéifier revient à faire remonter l’eau dans les murs, à les détériorer à plus ou moins grande échéance et donc à mettre en péril l’édifice. Nous allons recréer un sol respirant comme celui d’origine en dallage et terre battue, mais plus confortable, consistant en  une chape de chaux posée sur un lit de gravier que nous couvrirons d’un plancher et de dalles posées et scellées au mortier de chaux.

La grange est vidée, nous débutons les travaux de décaissage intérieur et le drainage en amont de la grange

minipellePour ce faire nous louons une mini-pelle avec chenilles rétractables pour passer dans une porte de 90cm. C’est un investissement mais pour cette surface nous le conseillons.  Nous plaçons un niveau laser rotatif et contrôlons au fur et à mesure avec une pige la hauteur à creuser. Nous décaissons entre 80cm et 50cm de terre. soit près de 90m3 de terre ensuite évacuée à la brouette. Nous remonterons le sol d’une vingtaine de centimètres avec la pose d’un hérisson de gravier, d’une chape de chaux puis d’un plancher/ou dalles.Les deux granges ne sont pas à la même hauteur nous aurons donc une marche de la largeur de la grange d’une vingtaine de centimètres. Augmenter le décaissage de 20 centimètres de l’une des granges aurait été risqué pour sa structure et l’inverse aurait produit une hauteur sous poutres insuffisante.

talus
La terre est directement réutilisée pour stabiliser le terrain sous le chemin communal fortement raviné par les crues successives du petit ru. Le ballet des brouettes commence. Nous avons simplement planté des piquets d’acacia barrés avec des vieilles planches pour constituer trois terrasses successives et retenir la terre déposée. Ce sera suffisant le temps qu’elle se tasse.

jen brouette


raoul brouette

terrasseprendforme
Le talus reprend sa forme initiale. Au final les les piquets seront totalement recouvert par l’apport de terre. Nous attendrons deux ans que cette terre foisonnée se tasse puis nous rebâtirons le mur de soutènement en pierre sèche dans le prolongement de celui que l’on aperçois à droite de la grange sur l’image. Pour le moment nous avons semé de l’herbe à fourrage pour stabiliser et éviter le ravinement.
ras des fouilles
Dans la première grange, erreur, nous décaissons au ras des fouilles du mur ce que nous éviterons ensuite pour conserver un talus et stabiliser le mur en attendant la reprise sous fondations.
drain
Nous profitons de la minipelle pour creuser les deux drains en amont de la grange. Au fond nous déposerons un tissu géotextile, un drain autoroutier puis le gravier, nous refermerons le tissu et finirons de combler avec le gravier. Ce drain évacuera les eaux de ruissellement venant de l’amont et les eaux de pluie se déversant de l’égout du toit.
drain2
La volée du toit sera rallongé du fait de la rehausse due à l’isolation et aussi à cet endroit précis pour abriter le bois de chauffage. Le bord du toit viendra pile au dessus du drain. Les gouttières étant interdites ce drain rempli donc une double fonction. Nous parlerons plus loin dans le blog de la gestion de l’humidité dans ces granges et particulièrement pour celle ci dont le sol porteur est argileux ce qui implique d’assainir mais pas trop le sol au risque de le voir l’argile se rétracter et donc causer des dégâts sur les murs.

Merci Didier pour notre cadeaux de mariage ! merci à Raoul, Martine, Paul mon fréro, Papa et Maman, Ludo, Mina et Julien, Maryvonne et Alain pour votre aide ce week end au ballet des brouettes !


4 réflexions sur “Décaissage intérieur

  1. Bonjour et très sympa, votre site avec le pas à pas de votre retape. C’est riche d’enseignements. Merci pour votre contribution sur le forum des-cabanes.

  2. Bonjour et bravo pour tous ces travaux !

    Nous sommes dans le même cas que vous, à savoir que nous réhabilitons une grange foraine dans les Pyrénées (près du Val d’Azun).
    Cet été nous allons également décaisser pour ensuite mettre un lit de gravier et une chape à la chaux. Est ce que vous rappelez environ le temps que cela vous a pris à décaisser et combien vous étiez ? En effet j’essaie de planifier un peu tout ça et j’ai peur que le « ballet des brouettes » ne prenne beaucoup de temps … merci et encore bravo pour les travaux et pour le partage de votre expérience.

    Jonas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s