Comment changer la destination de sa grange agricole en habitat saisonnier et obtenir un permis de construire.

pignon est

Sans passer par cette procédure il est légalement interdit d’effectuer de quelconque changements structurels du bâtiment, et de plus « interdit » d’habiter même temporairement le bâtit. Seule la réparation et l’entretient de l’existant est possible.

Nous aurions pu restaurer avec bon sens et discrètement cette grange,  en respectant le bâtit, en utilisant les matériaux de la vallée etc…   Nous sommes passionnés par ce que nous entreprenons, amoureux du pays, de son architecture, de ses paysages dessinés au fils des générations, nous n’avions pas envie de vivre cette aventure dans le stress et nous aimons partager nos expériences. Constituer un dossier c’est se forger un savoir théorique, c’est aussi prendre le temps de la réflexion.

Nous avions découvert les écrits de G.Buisan et une publication du CAUE des hautes Pyrénées sur la restauration des granges foraines « Les granges foraines dans les Hautes Pyrénées » ; suffisamment d’informations et de pistes à suivre pour nous donner le courage de nous lancer nous aussi à la lumière dans ce projet.65_pub_granges

Nous avons apparemment  suivi la procédure à l’envers c’est ce que nous a appris l’urbanisme en fin de parcours. C’est pourtant ce que nous conseillons car vous rencontrerez les architectes présent à la commission des sites qui vous conseillerons dans votre projet.

Voilà le chemin que nous avons suivi :

-Tout d’abord nous avons passé beaucoup de temps à étudier l’architecture de la vallée et des vallées avoisinantes, puis celle de notre grange, les abords, les anciens aménagement etc…. Nous avons retracé petit à petit les usages. Avant de refaire il faut comprendre ce qui à été.

-Nous avons ensuite compulsé ce document mis à jour en décembre 2016 Procédure Granges foraines

-Puis nous avons attentivement lu les conseils du CAUE, restaurer et aménager une grange foraine

-Nous avons composé l’ébauche d’un dossier en suivant ce qui était prescrit dans le doc précédemment cité, puis pris rendez vous avec l’architecte conseil du CAUE avec ces pièces en mains afin d’en discuter avec lui. voici notre dossier pour exemple

-Ensuite, nous avons pris rendez vous avec un architecte des Bâtiments de France et bien entendu avec l’Urbanisme pour plus encore d’informations et de conseils sur notre projet. De nouveaux conseils nous ont été prodigués.

-Fort de tous ces conseils et avis nous avons corrigé notre premier dossier puis nous l’avons soumis à la commissions des sites (les architectes du CAUE et des Bâtiments de France font parti du jury) .

4 mois plus tard nous avons reçu une réponse positive et nous avons dans la foulé déposé le dossier et les résultats de la commission des sites à l’Urbanisme de notre ville, 15 jours plus tard nous avons reçu notre permis de construire.

Pour finaliser ce dossier nous avons fait appel à trois intervenants  notamment parce que nous avons une source sur notre terrain (nous en  parlons dans l’article suivant « avec ou sans eau ? »).

Tout d’abord un hydropédologue pour une étude des sols et la conception d’un système d’épuration des eaux usées, c’est avec lui que nous avons confirmé l’utilisation de toilettes sèches (autorisé depuis l’été 2011 seulement) mis en place la filière compostage et étudié et opté -pour le dépôt de permis de construire- pour une filière simple d’épuration utilisant un bac à graisse puis un  épandage.  C’est aussi avec lui que nous avons échangé sur de nouveaux systèmes de phyto-épuration et avons appris que la loi changeait dans ce sens. C’est le cas à ce jour (juin2017), les filières de phyto-épuration étant enfin acceptées. Il a d’ailleurs mis une note en fin de son analyse allant dans ce sens et soulignant que notre site se prêtait bien à un traitement de phyto-épuration composé de deux bacs verticaux (2 bidons de 200l).  Nous avons finalement mis en place un système de géo-épuration adapté à notre terrain et très peu couteux. Nous vous incitons à opter pour l’une de ces filières de phyto ou géo- épuration en cohérence avec le mode de vie et les ressources disponibles en montagne, impact zéro sur l’environnement,  voir positif comme chez nous en terme de rejets .  Cette étude hydropédologique coûte environ 500 euro.

Puis nous avons eu l’obligation de contacter un Laboratoire d’analyse pour tester la qualité des eaux de notre source. Le prélèvement est fait par un agent assermenté. 150 euros

Et enfin document nécessaire au dépôt du permis de construire nous avions besoin de validation par le SPANC de la proposition de l’hydropédologue : 100 euros.

 


2 réflexions sur “Comment changer la destination de sa grange agricole en habitat saisonnier et obtenir un permis de construire.

  1. Bonsoir
    Nous suivons vos travaux avec grand plaisir et nous vous félicitons. Nous sommes propriétaires d’une grange aménagée (avec ttes les autorisations) dans le val d’Azun. Nous avons remarqué l’existence de « mini grange » à côté de la grange principale. Estimez vous possible que nous construisions, dans les règles de l’art, ce genre de bâtiment? Qu’en pensez-vous?
    Merci de votre réponse
    Cordialement
    Carole et Jacques MERCIER

    1. Bonjour,
      Cela semble possible en effet si le bâti est existant.
      Posez la question au CAUE au cas où. Je pense qu’il ne manquerons pas de soutenir cette idée. Il s’agit d’entretien de patrimoine bâti ce qui ne nécessite aucune demande particulière de permis mais une simple déclaration préalable de travaux pour restauration à l’identique (a vérifier au près de l’urbanisme).
      De plus c’est formidable si vous faites revivre l’architecture d’une ancienne cabane de berger ou abri à fumier etc…
      bonne journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s