Lectures

Indian-creek

   Le garde commença à parler de bois à brûler. Je hochais la tête sans arrêt, comme si j’avais abattu des forêts entières avant de le rencontrer.
   — Il te faudra sans doute sept cordes de bois, m’expliqua-t-il. Fais attention à ça. Tu dois t’en constituer toute une réserve avant que la neige n’immobilise ton camion.
   Je ne voulais pas poser cette question, mais comme cela semblait important, je me lançai :
   — Heu… C’est quoi, une corde de bois ?

   Ainsi débute le long hiver que Pete Fromm s’apprête à vivre seul au cœur des montagnes Rocheuses, et dont il nous livre ici un témoignage drôle et sincère, véritable hymne aux grands espaces sauvages.
    Indian Creek est un captivant récit d’aventures et d’apprentissage, un Walden des temps modernes. Ce classique contemporain a établi Pete Fromm comme une des grandes voix de l’Ouest.

9782918490128-aristocrates-sauvages-avec_g

 

« Plus jeune dans les années 60′ lorsque je travaillais au département des eaux et forêts on à fait appel à nous pour déloger une ancienne bergerie du 19ème siècle, époque ou les basques menaient paître les moutons dans les alpages. On nous a dit

« bon vous savez, i faut que ce soit vierge maintenant il faut qu’on enlève cette vieille masure de là. C’est supposé être vierge par ici et cette vieille masure fait tâche dans le paysage »

Mais désormais, on voit les choses complètement dans l’autre sens : puisqu’il faut maintenant changer de vocabulaire, on parle de « valeur historique » pour ce type de ruine, et on la laisse telle quelle. C’est la tendance actuelle. Certains disent que les humains ont toujours sillonné la planète et que par conséquent les espaces sauvages n’existent pas. Mais en réalité la présence d’êtres humains en tant que telle ne nie pas l’existence de l’espace sauvage. Ce qui compte c’est la proportion de processus sauvage qui est laissé intacte »

                                           discussion entre Gary Snyder et Jim harrison, La pratique sauvage

9782912233349_1_75

Voici le résultat d’une recherche commencée en 1978, tant sur le terrain, c’est-à-dire le Haut Adour, vallée de Campan et de Lesponne, que dans les archives, recherche accompagnée d’enquêtes orales auprès des valléens. Cet ouvrage rappelle l’occupation des montagnes et la vie pastorale traditionnelle dans ces vallées, et décrit minutieusement les cabanes et les installations à pierre sèche de ces vachers et de ces bergers. C’est donc d’abord une étude sur une forme d’architecture vernaculaire très répandue autrefois, mais dont les témoignages sont de plus en plus rares. Il retrace également les activités quotidiennes de ces populations dans leur vie en montagne. Dans une dernière partie, l’auteur part à la rencontre des lieux évoqués pour aider le promeneur et le curieux à retrouver sur place la vie dont les pierres sont le témoignage.

wpb786d85f_0f

9782212112115-toits-ardoise-pose-traditionnelle-restauration_g

Convaincu que toute intervention sur le bâti ancien suppose au préalable un diagnostic et une lecture historique de la construction, Christophe Le Pabic inventorie les techniques anciennes qui ont contribué à la réalisation de ces toits d’ardoise traditionnels. Il détaille façonnage et calepinage de l’ardoise, modes de pose, ouvrages de coupe et ornements des toits selon les techniques actuelles, traditionnelles, ou spécifiquement régionales.

 

4179GBN8PBL._SL500_

Quiconque prendra ce livre au sérieux sera immédiatement abattu. Quiconque ne le prendra pas au sérieux sera enterré vivant par un bulldozer Mitsubishi. Edward Abbey
Le monstre est en marche : le super-excavateur géant GOLIATH, le plus terrifiant engin jamais construit par l’homme, menace les déserts de l’Ouest.
C’est compter sans le farouche Hayduke et ses amis, bien décidés à enrayer la course du titan. Le Gang de la Clef à Molette est de retour ! S’engage alors un combat désespéré contre la « Machine » industrielle. Les usines explosent, les bulldozers s’évanouissent dans la nature…
Contre l’asservissement des esprits, tous les coups sont permis !
Tout à la fois outrancier et nostalgique, Le Retour du Gang de la Clef à Molette est une dénonciation cinglante de l’ordre établi et un chant d’amour aux espaces sauvages.

derniersgrizzlys Les grizzlys parcourent-ils les montagnes des San juan, dans le Colorado, où ils sont depuis longtemps considérés comme éteints ? Sur la foi d’une improbable rumeur, Rick Bass accompagne le légendaire Doug Peacock (héros du mythique Gang de la Clef à Molette d’Edward Abbey) et son ami le biologiste Dennis Sizemore sur la piste de ces animaux fabuleux, traquant la moindre empreinte de patte ou trace de griffe. tandis que s’enchaînent les péripéties, les trois hommes sont de plus en plus hantés par la présence de l’animal insaisissable. Ce grand récit d’aventures à l’écriture intense est aussi une quête initiatique à la recherche de la part de mystère et de sauvagerie qui demeure au plus profond de chacun d’entre nous.

L’auteur : Rick Bass est né en 1958 au Texas. Il a travaillé plusieurs années comme géologue dans les gisements de pétrole et de gaz du Mississippi avant de se consacrer à l’écriture. Auteur d’une vingtaine de livres qui ont pour cadre privilégié le Sud et l’Ouest des États-Unis, il vit dans la vallée du Yaak, au nord-ouest du Montana.

dans-les-monts-loyaute-rick-bass-9782264025982 Rick Bass rejoint Braudigan et la pêche à la truite en Amérique . Rick Bass a dédié son premier livre,  » Dans les monts Loyauté « , à Jim Harrison et Tom McGuane et, à leur suite, sonde le cœur de la nature sauvage et celui non moins sauvage de l’homme. Ainsi, un narrateur se rappelle ses virées de jeunesse dans les collines avec un oncle bambocheur dont les frasques prennent rétrospectivement un sens inédit. Ou bien c’est un jeune boxeur qui attend sa centième victoire dans de glauques combats de tripot avant de passer professionnel à New York. Des enfants mettent des masques de loup pour traquer un garçon dans la forêt… Chaque nouvelle est un récit mythique, l’emblème d’un conflit ou d’une connivence, la révélation d’une vérité essentielle, d’une loyauté vitale.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s